Cinq conseils pour bien choisir votre couette

Tout le monde a besoin d’un sommeil réparateur. Pour mieux dormir, il faut bien choisir votre couette. Le choix doit être approprié car elle ne s’achète pas tous les jours. De plus, une grande variété nous est offerte dans les magasins. Comment choisir ?

  1. Choisir la taille de votre couette :

Que ce soit lit coffre ou lit classique, la taille de la couette dépend toujours de la dimension de la couchette. On conseille souvent aux gens d’acheter une couette plus large de 20 à 40 cm que leur lit. Cette mesure est prise afin d’éviter l’entrée d’air lorsque vous dormez. Surpasser cette taille est aussi à déconseiller car la couette risque de trainer par terre. Ainsi pour un lit de deux places 140*200cm : votre couette tombante sera de 220*240cm. Pour ceux qui préfèrent le lit coffre ou le sommier, pour des raisons d’esthétiques, sachez que votre couette peut se ranger facilement dans le coffre. Il est important de toujours aérer votre couette pour éviter certains invités indésirables comme les acariens et les punaises.

  1. Choisir à partir de la température voulue :

Le choix de la couette se fait à partir de l’indice de la chaleur. Il faut prendre une couette plus légère si votre appartement est à une température de plus de 20°C. Par contre, il faut prendre celle qui offre plus de densité si vous avez une sensation de fraicheur la nuit ou si vous êtes frileux. Sur un indice de 1 à 4 (légère, tempérée, chaude ou très chaude) voire même jusqu’à 6, la mention sur l’emballage va vous aider à faire le choix. La température varie selon la saison, mais on n’a pas besoin d’une couette pour chacune d’elle. Une offre de couettes 4 saisons est actuellement disponible et pratique pour toute l’année. Formée de deux couettes, l’une plus légère peut être utilisé en été, l’autre en mi saison et les deux peuvent être rassemblé pour se tenir chaud en hiver. Vous pouvez ainsi mettre la couette dans votre lit coffre.

  1. Choisir le type de garnissage de votre goût :

Vous avez le choix entre couettes naturelles et synthétiques. Les couettes naturelles sont composées de duvets (de canard ou d’oie), de la soie, du bambou et de la laine. Elles sont légères et offrent plus de confort thermique. Néanmoins, on note la nécessité d’entretien, les risques d’allergies et le coût élevé. Les synthétiques sont fabriquées à partir des fibres ou celluloses. Elles sont faciles à entretenir et sont généralement recommandées aux allergiques. Elles ont un prix abordable. Vous pouvez aussi opter à une combinaison naturelle et synthétique. Vous bénéficierez ainsi les qualités recherchées pour le meilleur garnissage.

 

  1. Choisir l’enveloppe et le piquage :

L’enveloppe a pour rôle de protéger les duvets et les fibres de s’échapper. Pour connaitre la bonne enveloppe, il y a des informations sur l’étiquette de la couette. Pour les couettes naturelles, vous pouvez envisager le tissage de 120 à 150 fils/cm2 et de plus de 90 fils/cm2 pour les synthétiques. Les piquages assurent une bonne répartition du garnissage. Les modèles de piquage que ce soi en carreau, rayure, cloisonné ou autres… embellissent aussi votre couette. Ils contribuent au gonflement qui donne la sensation de douceur.

  1. Choisir les labels :

Les labels ou les marques déposées se présentent comme garantis de la couette. Les labels certifient leur origine et confirment leur authenticité. Ils assurent en même temps la conformité du produit avec les normes (des duvets de haute qualité, les traitements entamés…).

Les critères de sélection énumérés ci-dessus sont des critères de base. Les magasins disposent de plusieurs variétés de couettes : les couettes anti-acariens, les couettes hypoallergéniques, … Elles peuvent aussi proposer des produits de qualité ou moyen gamme. A vous de voir ce qui vous convient.