Coronavirus en Hautte-garonne: Les jeunes de plus en plus atteints

La deuxième vague de Coronavirus qui déferle sur les pays européens notamment la France continue de faire des ravages. Ces dernières semaines, les statistiques indiquent une nette progression de la contamination auprès des jeunes. En effet, lors de la première vague en 2020, c’étaient surtout les adultes et les seniors qui ont facilement contracté le virus. Le cas est critique notamment dans la région Occitanie.

Atteinte du seuil d’alerte maximale

La fermeture des écoles et des lycées figurent notamment dans les derniers débats qui animent les autorités françaises de la région Occitanie. Une forte propagation du COVID-19 est effectivement constatée depuis quelques jours si la circulation du virus n’a pas tellement alarmé les autorités. Au début de cette semaine,  ce sont 6 départements sur les 13 que compte la région Occitanie qui ont atteint le seuil d’alerte maximale défini par le gouvernement français. Si le taux d’incidence toléré est de 250 cas positifs pour 100 000 habitants, pour le cas coronavirus haute garonne notamment, celui-ci atteint 252 cas positifs pour 100 000 habitants. Cette hausse est particulièrement remarquée, alors que les statistiques n’ont pas dépassé les 200 cas depuis le mois de janvier 2021.

Propagation évidente chez les jeunes

Contrairement à la première vague en 2020, ce sont les jeunes qui sont le plus concernés par cette deuxième atteinte de la pandémie. En Haute Garonne par exemple, ce sont 378 cas d’enfants et adolescents entre 10 et 19 ans qui sont recensés sur 100 000 habitants. Par ailleurs, dans le Tarn et l’Aveyron, 481 cas concernent les enfants et adolescents dans la même tranche d’âge. Pour le Tarn, le taux d’incidence globale est aux alentours de 257 cas sur 100 000 habitants. Le nombre était encore à 194, il y a à peu près 7 jours. D’autre part, pour l’Aveyron, ce sont 479 cas qui ont entre 10 et 19 ans, toujours avec un taux d’incidence général de 254 cas pour 100 000 habitants. Une accélération encore plus visible est également constatée dans  trois autres départements. La Lorèze, le Gard, l’Hérault ont respectivement 353, 370 et 300 cas pour 100 000 habitants dont la grande partie est concernée par les jeunes. Cependant, les seniors sont tout aussi touchés pour ces 3 régions. Particulièrement pour La Lorèze, plus de 500 cas enregistrés concernent également  les personnes âgées entre 40 à 50 ans.

Nouvelles restrictions ?

Les statistiques démontrant que les jeunes sont plus touchées sont la preuve de la dégradation de la situation dans les établissements scolaires. Depuis maintenant deux semaines, en effet, la fermeture des écoles et des lycées est au cœur des discussions. Mais les dispositions tardent à être appliquées. Et le débat reste ouvert sur la gestion de la situation. Il y a notamment le rallongement des Vacances de Pâques ou une nouvelle organisation pour les prochains examens du troisième trimestre. En tout cas, la situation actuelle de la région Occitanie est assurément un point de départ à de nouvelles mesures sanitaires pour faire face à la pandémie du Coronavirus.