Enfant agité : comment l’aider à mieux dormir ?

En général, les enfants aiment et ont besoin de bouger. C’est une façon pour eux de développer leurs habiletés motrices. Cela les aide également à se libérer du stress. C’est donc normal qu’un enfant soit un peu agité. Cependant, certains le sont plus que d’autres. Ils bougent et courent dans tous les sens toute la journée. Et le soir, au moment du coucher, les parents peuvent éprouver des difficultés à les faire dormir. De plus, ils dorment généralement mal. Que faire alors pour y remédier ? Découvrez nos conseils dans cet article.

Favoriser le confort

En principe, un enfant qui bouge toute la journée est fatigué le soir. Il va donc vite s’endormir, surtout si son lit est confortable. Aussi, cela lui permettra de ne pas se réveiller au milieu de la nuit. Sachez que dans ce cas, ce sera très difficile de le faire se rendormir. Alors mieux vaut bien choisir le matelas et le sommier de votre enfant. Beaucoup d’enseignes en vendent. Mais ceux de chez Tediber font partie des meilleurs choix. Les lits pour enfants qui y sont proposés sont spécialement conçus pour favoriser leur confort et leur bien-être.

Préserver une routine stable

Un enfant agité a tendance à repousser l’heure du coucher. Or la routine est bénéfique pour lui. En effet, l’organisme, surtout celui d’un jeune enfant, a besoin de stabilité pour bien se développer. Alors mettez-le au lit dès qu’il est temps de le faire. Pour faciliter cela, prévoyez 30 minutes au plus avant l’heure du coucher pour créer une ambiance calme. Durant ce temps, vous pouvez, par exemple, lire une histoire à votre enfant ou chanter une chanson ensemble. Cela va l’amener tranquillement vers un repos récupérateur.

Favoriser les activités calmantes

Essayez de canaliser l’énergie de votre enfant avec des activités précises. Aussi, toutes celles qui nécessitent des mouvements sont permises avant 16 heures. Mais à partir de là, favorisez les activités plus calmes comme le dessin, la peinture, le chant, la récitation… Et même le soir, faites faire des activités calmantes à votre enfant. Cela préparera son corps au repos. Ce qui l’aidera à mieux dormir. Il peut, en fait, s’agir de yoga, de séances de relaxation ou de méditation guidée. Les massages sont également une bonne option.

Demeurer calme

Gardez votre calme en toute circonstance. Il arrive que votre enfant fasse des pirouettes sur son matelas et refuse de dormir. Dans ce cas, priorisez un ton calme, neutre et rassurant. Si vous criez, cela ne fera qu’empirer les choses. Votre enfant finira par se calmer s’il voit que vous l’êtes. Par contre, si vous vous énervez, cela le rendra triste. Ce qui peut l’empêcher de bien dormir.

Utiliser des toutous lourds

Pour de nombreux parents, utiliser des toutous lourds est d’une grande aide. Ces derniers sont en fait assez efficaces lorsqu’on les place sur les jambes des enfants. Cela les aide à se calmer et à se centrer sur leur matelas. Vous pouvez fabriquer vos toutous ou bien en acheter en magasin.

Eviter les siestes trop longues

Vers 4 ou 5 ans, les enfants n’ont plus besoin de sieste. Mais si vous sentez que c’est nécessaire, un petit repos de 30 à 45 minutes suffit. Ne dépassez pas une heure. Sinon, votre enfant aura du mal à s’endormir le soir. A la place de la sieste, il peut tout simplement se relaxer sur son lit, sans dormir. Cela l’aidera à se sentir moins fatigué, mais plus calme. Poursuivez alors avec des activités calmes.

Opter pour des remèdes doux

Les somnifères sont à éviter pour les enfants. Ayez plutôt recours à des remèdes naturels comme les plantes ou l’homéopathie. En tout cas, consultez un spécialiste avant d’en choisir un.

Si ces remèdes ne fonctionnent pas, pensez à changer le matelas et le sommier de votre enfant. Optez pour ceux de chez Tediber pour un confort optimal.