Le CBD et le traitement de la démence et de la maladie d’Alzheimer

Lorsqu’une personne est atteinte de démence, elle a du mal à se souvenir des choses. Parfois même, elles ont aussi de mal à mieux s’exprimer et ont besoin d’aide pour exécuter les activités normales et quotidiennes. La démence est ainsi une maladie terrible, dans laquelle cela donne l’impression de voir un être cher disparaître lentement. Il s’agit d’une maladie dégénérative, dont les symptômes s’aggravent progressivement. Il n’existe actuellement aucun médicament capable de guérir la démence. Seulement pour la prévenir, le CBD peut faire quelques choses. En fait, son rôle consiste à protéger les cellules nerveuses. Serait-il donc un remède utile contre la démence ?

Les caractéristiques de la démence

Tout le monde présente des manifestations d’oubli. Il arrive par exemple de ne plus se souvenir de quelqu’un ou la dernière place où vous avez posé votre téléphone. Ces oublis ne sont pas forcément un problème, car ils sont généralement temporaires et causés par la fatigue ou le stress. Avec la démence, la perte de mémoire se manifeste autrement. Il s’agit d’un terme générique pour plus de 50 maladies cérébrales différentes qui partagent certaines caractéristiques. Les démences comprennent la maladie d’Alzheimer, la démence vasculaire et la démence frontotemporale. Dans toutes ces maladies, le cerveau est endommagé. Par conséquent, les symptômes se manifestent par une grande perte de mémoire ou amnésie, et de difficultés à parler ou aphasie. Par conséquent, les personnes atteintes de démence peuvent se perdre, oublier de se laver et ne plus être en mesure de vivre de manière autonome. Plus grave encore, une personne finit par mourir de démence. Il n’existe pas encore de médicament capable de guérir cette maladie. Il est donc intéressant de savoir si la CBD peut éventuellement améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence. Alors, la théorie selon laquelle le CBD aide pour l’Alzheimer est-il vrai ?

Causes et traitement de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer se caractérise par une dégénérescence progressive du cortex cérébral. L’atrophie ou perte de tissu qui en résulte peut atteindre 20 %. La cause n’est pas encore clairement établie. Mais, des facteurs héréditaires sont en discussion, tout comme le stress oxydatif et les calcifications vasculaires ou les inflammations chroniques. Des maladies telles que le diabète et l’hypertension ainsi qu’un taux de cholestérol élevé favoriseraient la maladie. A savoir que l’Alzheimer se caractérise par des dépôts amyloïdes dans le cerveau, qui ont un effet neurotoxique et bloquent des processus métaboliques importants.

Les traitements actuels ne permettent pas de guérir la maladie d’Alzheimer ou de stopper sa progression. La thérapie s’appuie sur l’atténuation des symptômes. Il existe par exemple des remèdes qui entraînent une amélioration ou une stabilisation temporaire de la capacité de mémorisation. Un entraînement mental régulier, de l’exercice et une alimentation saine sont également censés retarder l’évolution.

La recherche de médicaments se concentre sur des produits qui, d’une part, agissent de manière préventive et ont le potentiel de prévenir la maladie d’Alzheimer et, d’autre part, s’attaquent à un grand nombre des processus pathologiques. Les médicaments qui combinent des propriétés anti-inflammatoires, neuroprotectrices et immunosuppressives seraient des moyens prometteurs pour lutter contre la maladie. On attribue ces propriétés à certains phytocannabinoïdes et le système endocannabinoïde. Le cannabidiol (CBD) joue un rôle particulier en tant que remède potentiel, car il ne provoque pas d’effets psychoactifs et les effets secondaires sont minimes, même en cas de prise de quantités importantes. Aussi, le cannabidiol a la capacité de réduire l’inflammation et la production de radicaux d’oxygène afin de protéger les cellules existantes. De plus, il peut induire la neurogenèse dans l’hippocampe (une région du cerveau fortement touchée par la maladie d’Alzheimer) en bloquant directement l’action du bêta-amyloïde.

Le CBD comme traitement de la démence et de la maladie d’Alzheimer ?

Le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde dérivé de la plante de chanvre. Il peut interagir avec le système endocannabinoïde humain et ainsi influencer les nerfs et les cellules du cerveau. Il existe quatre domaines dans lesquels le CBD peut avoir un effet positif sur les symptômes de la démence :

  • Inhibition des dommages oxydatifs
  • Réduction de l’inflammation
  • Suppression et l’accumulation de protéines
  • Protection du cerveau.
  • CBD amnésie

En résumé, les médicaments actuellement utilisés contre la maladie d’Alzheimer ne peuvent ni guérir ni stopper la maladie. Ils aident seulement à lutter contre les symptômes liés à la dégénérescence, comme la perte d’appétit, la dépression ou l’anxiété. Ainsi, la recherche se concentre sur le ciblage du système endocannabinoïde afin de déclencher des processus physiologiques qui combattent l’inflammation et le stress oxydatif. Cela pourrait prévenir la maladie ou en ralentir l’évolution. Les phytocannabinoïdes comme le CBD (cannabidiol) se lient aux récepteurs cannabinoïdes dans le corps et sont considérés comme des options prometteuses pour une utilisation neuroprotectrice.

Conseils

Même si le CBD est une solution probable à prévenir la maladie d’Alzheimer, les composants demandés ne sont pas encore établis. Mieux vaut demander l’avis d’un expert avant la prise de CBD pour cet objectif.