Tout savoir sur les troubles du rythme cardiaque

Infarctus, AVC, crise cardiaque… Les maladies cardiovasculaires sont nombreuses. Pourtant, les personnes qui ne sont pas experts en la matière les confondent toutes.

Savoir reconnaître ces différentes maladies peut sauver des vies, car leur traitement est différent. Il en est de même pour les troubles cardiaques, comme l’arythmie et la péricardite.

Vous allez découvrir que ces termes, qui semblent complexes, n’ont rien à voir les uns avec les autres.

La différence entre l’infarctus et l’AVC

 

Il n’est pas rare que l’un soit utilisé pour désigner l’autre. En vérité, seuls les professionnels de la santé connaissent vraiment la différence. Mais il est important que tout le monde la connaisse. En effet, les symptômes sont différents, et il faut les connaître pour les soigner correctement.

L’infarctus est la mort d’une partie du cœur. Cette zone n’est plus alimentée en sang à cause d’une artère bouchée. Le sel et la graisse en sont les principaux responsables, mais le stress et le tabac peuvent aussi en être la cause.

Les symptômes sont connus : douleur dans la poitrine puis dans le bras gauche.

L’AVC, ou accident vasculaire cérébral en long format, est un problème de cerveau. Il n’est plus alimenté en sang et ces cellules meurent.

Le cerveau ne peut plus remplir ses fonctions. Les symptômes sont plus sérieux : difficultés à se déplacer, problèmes de vue et d’élocution. La victime peut aussi ne plus sentir une partie de son corps. L’hypertension en est la principale cause.

Il est aussi important de connaître la différence entre la crise cardiaque et l’arrêt cardiaque. Le premier est dû à un vaisseau sanguin bouché qui ne peut plus alimenter le cœur en sang ; le deuxième est un dysfonctionnement du rythme cardiaque. En fait, le cœur n’en fait qu’à sa tête pendant quelques minutes puis s’épuise, donc s’arrête.

Zoom sur le vocabulaire du trouble cardiaque

Arythmie, péricardite, fibrillation… Vous avez sans doute déjà entendu ces termes dans les séries médicales, mais savez-vous vraiment ce qu’ils signifient ?

L’arythmie

C’est un trouble du rythme cardiaque qui impacte sur la fréquence et la puissance des battements. Il existe plusieurs types d’arythmie.

  • la bradycardie : diminution soudaine et brève du rythme cardiaque ;
  • la tachycardie : accélération soudaine du rythme cardiaque ;
  • l’extrasystole : rythme cardiaque irrégulier ;
  • la fibrillation : contraction très rapide et anarchique des ventricules. C’est le type d’arythmie le plus dangereux.

La péricardite

C’est une inflammation de la membrane qui entoure le cœur : le péricarde. Elle doit son origine à un virus et se soigne facilement avec des anti-inflammatoires. Mais dans certains cas, il peut y avoir des complications. Elle peut aussi survenir après un infarctus.

La phlébite

Ce terme correspond à la formation d’un caillot sanguin dans une veine, ce qui empêche une bonne circulation sanguine. Elle se repère facilement grâce à des douleurs et des rougeurs. L’obésité et le tabac font partie des causes de la phlébite. Cela touche en majorité les personnes de plus de 60 ans.

Soigner ces troubles cardiaques

Le plus dangereux est la crise cardiaque : la victime n’a que 10 minutes devant elle peut être prise en charge. Dans les autres cas, le patient a plus de temps et peut être transporté à l’hôpital.

En cas de crise cardiaque, il ne faut pas perdre de temps pour effectuer les soins. D’abord, le premier geste à avoir est d’appeler les secours. Le massage cardiaque est ensuite nécessaire, ainsi que le bouche-à-bouche. Si rien ne fonctionne, le défibrillateur est la dernière solution.

Appareil de la plus haute importance, le défibrillateur doit se trouver dans un maximum de lieux publics. Vous êtes à la tête d’un restaurant, d’une gare ou d’un lieu sportif ? Passez votre commande sur defibrillateur-center.com pour sauver des vies.